Tel : +33 (0)1 30 86 25 91 / info-chateauduval@smlh.fr
Horaires réception : 7h-23h / PLAN D'ACCÈS

Un lieu magique et historique ...

Louis XIV

Le château à l’époque de Louis XIV

Portrait de Jules Hardouin-Mansart

Fréquentée par François 1er , Henri II, Louis XIV, Louis XV, la Maison du Val, appelée également la Maison de Carrières sous-bois (l’actuel Château du Val), est à l’origine l’un des nombreux pavillons de chasse en forêt de Saint-Germain-en-Laye.

C’est au cours de la première moitié du règne de Louis XIV que commence une seconde vie pour le petit pavillon de chasse. Le roi cherche en effet un lieu de résidence proche de Paris.

En janvier 1666, Louis XIV décide de quitter Paris et fait de Saint-Germain-en-Laye son lieu principal de résidence. Il quittera définitivement Saint-Germain-en-Laye pour Versailles en avril 1682.

Vers 1675, sur ordre de Louis XIV, Jules Hardouin-Mansart remplace la simple “Maison du Val” par un petit château qui termine l’aménagement de cette allée-promenoir que constitue la Grande Terrasse de Saint-Germain-en-Laye où le Roi pouvait trouver repos et solitude.

Pour Louis XIV, cette construction relativement modeste est l’occasion d’éprouver le talent d’Hardouin-Mansart.
Le transfert définitif de la cour royale à Versailles en 1682 entraîne l’abandon du Château du Val, jusqu’à ce que Louis XV distribue des patentes successives à plusieurs “grandes familles”, notamment au Prince Maréchal de France Charles Just de Beauvau-Craon et à sa seconde épouse Marie-Charlotte Sylvie née Rohan.

Durant la seconde moitié du XVIIIème siècle, le Château du Val devient un “salon” très réputé.
De nombreuses réceptions y sont données et des salons littéraires ou philosophiques s’y tiennent.

Plusieurs “grandes familles” y vivent, dont la Duchesse douairière de Brancas, le Comte de La Marck et la Comtesse née Noailles.
Naturellement, nombre de personnages illustres de la finance, du monde politique, artistique et littéraire y sont reçus ou y séjournent. C’est ainsi qu’en 1764, le jeune Wolfgang Amadeus Mozart passe quelques jours au Château de Saint-Germain-en-Laye et profite de cette occasion pour se rendre au Château du Val.
Se succèdent ensuite des personnalités telles que Voltaire, Rousseau, Diderot,…

En 1926, le Château du Val est vendu par le Comte Oscar de Reinach-Cessac à Messieurs Dumien et Lacoste. Ce dernier, légionnaire de titre, décide d’offrir le château au Général Dubail, Grand Chancelier de l’Ordre de la Légion d’honneur et fondateur de la SEMLH (Société d’Entraide des Membres de la Légion d’Honneur), afin d’en faire la maison de retraite de la Légion d’honneur.
Celle-ci est inaugurée le 8 octobre 1927 par Monsieur Gaston Doumergue, Président de la République, Grand Maître de l’Ordre de la Légion d’honneur, assisté du Général Dubail et de l’Amiral Le Bris, Président de la SEMLH.

Cette résidence est agrandie en 1935 puis en 1955 par la construction de bâtiments annexes.

Aujourd’hui, le Château du Val dispose de plusieurs salons qui ont retrouvé leur lustre d’antan, d’une bibliothèque d’environ 14000 oeuvres dont certaines datent du XVIIIème siècle, et d’un hôtel

Château du Val - hôtel Saint-Germain en Laye